Live manual

test @ sisudoc.org

sisu

[ document manifest ]

<< previous toc next >>

Manuel Live Systems

Personnalisation des contenus

9. Personnalisation des contenus

Ce chapitre aborde la personnalisation fine des contenus du système live au-delà du simple choix des paquets à inclure. Les inclusions vous permettent d'ajouter ou de remplacer des fichiers arbitraires dans votre image du système live, les hooks vous permettent d'exécuter des commandes arbitraires dans différentes étapes de la construction et au démarrage et la préconfiguration (preseeding) vous permet de configurer les paquets quand ils sont installés en fournissant des réponses aux questions debconf.

9.1 Includes

Bien qu'idéalement un système live comprendrait des fichiers entièrement fournis par des paquets non modifiés, il peut être pratique de fournir ou de modifier certains contenus par le biais de fichiers. Avec les «includes», il est possible d'ajouter (ou remplacer) des fichiers arbitraires dans votre image du système live. live-build prévoit deux mécanismes pour leur utilisation:

Veuillez consulter les Termes pour plus d'informations sur la distinction entre les images "Live" et "binary".

9.1.1 Live/chroot local includes

Les chroot local includes peuvent être utilisés pour ajouter ou remplacer des fichiers dans le système de fichiers chroot/Live afin qu'ils puissent être utilisés dans le système Live. Une utilisation typique est de peupler l'arborescence du répertoire de l'utilisateur (/etc/skel) utilisée par le système live pour créer le répertoire home de l'utilisateur Live. Une autre est de fournir des fichiers de configuration qui peuvent être simplement ajoutés ou remplacés à l'image sans traitement, voir Live/chroot local hooks si le traitement est nécessaire.

Pour inclure des fichiers, il suffit de les ajouter à votre répertoire config/includes.chroot. Ce répertoire correspond au répertoire racine / du système live. Par exemple, pour ajouter un fichier /var/www/index.html dans le système live, utilisez:

$ mkdir -p config/includes.chroot/var/www
$ cp /path/to/my/index.html config/includes.chroot/var/www

Votre configuration aura alors le schéma suivant:

-- config
    [...]
     |-- includes.chroot
     |   `-- var
     |       `-- www
     |           `-- index.html
    [...]

Les chroot local includes sont installés après l'installation de paquets de sorte que les fichiers installés par les paquets sont remplacés.

9.1.2 Binary local includes

Pour inclure des matériels tels que des documents ou des vidéos sur le système de fichiers des supports, afin qu'ils soient accessibles dès l'insertion du support sans démarrer le système live, vous pouvez utiliser binary local includes. Cela fonctionne de façon similaire aux chroot local includes. Par exemple, supposons que les fichiers ~/video_demo.* sont des vidéos de démonstration du système live décrits par et liés par une page d'index HTML. Copiez simplement le matériel dans config/includes.binary/ comme suit:

$ cp ~/video_demo.* config/includes.binary/

Ces fichiers apparaissent maintenant dans le répertoire racine du support live.

9.2 Hooks

Les hooks permettent l'exécution des commandes dans les étapes de la construction chroot et binary afin de personnaliser l'image.

9.2.1 Live/chroot local hooks

Pour exécuter des commandes à l'étape chroot, créer un script hook avec le suffixe .hook.chroot contenant les commandes dans le répertoire config/hooks/. Le hook s'exécutera dans le chroot après que le reste de votre configuration chroot ait été appliqué, donc n'oubliez pas de vous assurer que votre configuration inclut tous les paquets et les fichiers dont votre hook a besoin pour fonctionner. Consultez les exemples de scripts chroot hook pour diverses tâches courantes de personnalisation chroot fournis dans /usr/share/doc/live-build/examples/hooks que vous pouvez copier ou faire un lien symbolique pour les utiliser dans votre propre configuration.

9.2.2 Hooks pendant le démarrage

Pour exécuter des commandes pendant le démarrage, vous pouvez fournir live-config hooks comme expliqué dans la section "Personnalisation" de sa page de manuel. Examinez les hooks de live-config fournis dans /lib/live/config/, en notant les numéros de séquence. Fournissez ensuite votre propre hook précédé d'un numéro de séquence appropriée, soit comme un chroot local include dans config/includes.chroot/lib/live/config/, soit comme un paquet personnalisé tel que discuté dans Installation des paquets modifiés ou de tiers.

9.2.3 Binary local hooks

Pour exécuter des commandes à l'étape binaire, créez un script hook avec le suffixe .hook.binary contenant les commandes dans le répertoire config/hooks/. Le hook sera exécuté après toutes les autres commandes binaires, mais avant binary_checksums, la dernière commande binaire. Les commandes de votre hook ne s'exécutent pas dans le chroot, afin de prendre soin de ne pas modifier les fichiers en dehors de l'arbre de construction, ou vous pourriez endommager votre système de construction! Consultez les exemples de scripts de binary hook pour diverses tâches courantes de personnalisation binaires fournis dans /usr/share/doc/live-build/examples/hooks que vous pouvez copier ou lier symboliquement pour les utiliser dans votre propre configuration.

9.3 Préconfigurer questions de debconf

Les fichiers dans le répertoire config/preseed/ avec le suffixe .cfg suivis de l'étape (.chroot or .binary) sont considérés comme des fichiers de préconfiguration debconf et sont installés par live-build en utilisant debconf-set-selections.

Pour plus d'informations sur debconf, veuillez consulter debconf(7) dans le paquet debconf.


[ document manifest ]

<< previous toc next >>